Digital Women’s Day in Africa: first positive result

This Digital Women’s Day (JDF) is a first in Africa. It was created by Delphine Remy-Boutang, and took place on June 13 in Dakar, under the theme « They change the world ».

Created in 2013 by Ms. Remy-Boutang in France, the aim of Women’s Digital Day is to highlight entrepreneurship, digital and innovation. With its success in France, it decided to export this event in Africa, with the aim of « building bridges between our continents, building synergies ».

This first edition in Senegal brought together women from Mali, Gabon, Chad, etc.. Ms. Remy-Boutang’s primary goal with this day was to make her « as pan-African as possible » and it was a success.

Around different themes and throughout the day, women have followed one another to talk about their actions to evolve the IT sector. They have led discussions to introduce women to this sector and to join this sector to participate in digital development.

Many people came to attend the various workshops and see how these women « engage » and « are actors in their development » or how they « support innovation » and « democratize digital ». Ms. Remy-Boutang was able to count on the presence of leaders and renowned digital professionals to animate or interact on different themes. Yacine Barro-Bourgault, Microsoft General Manager for West and Central Africa, Nafissatou Diouf, Founder of SenVitale, Virginie Dias-Tagnon, Director of Human Resources of L’Oréal Group in Africa and Diana Brondel, Founder of Xaalys have participated in this day.

Written by Justine Mingot

Journée de la Femme Digitale en Afrique : premier résultat positif

Cette Journée de la Femme Digitale (JDF) est une première en Afrique. Elle a été créé par Delphine Remy-Boutang et s’est déroulée le 13 juin à Dakar, sous le thème “Elles changent le monde”.

Crée en 2013 par Mme Remy-Boutang en France, La Journée de la Femme Digitale a pour objectif de mettre à l’honneur entrepreneuriat, le digital et l’innovation. Fort de son succès en France, elle décide d’exporter cet événement en Afrique, dans le but de “bâtir des ponts entre nos continents, bâtir des synergies”.

Cette première édition au Sénégal a permis de rassembler des femmes venues du Mali, du Gabon, du Tchad, etc. Mme Remy-Boutang avait pour objectif premier avec cette journée de la faire “la plus panafricaine possible” et ce fut une réussite.

Autour de différentes thématiques et tout au long de la journée, des femmes se sont succédé pour parler de leurs actions pour faire évoluer le secteur des T.I. Elles ont animé des discussions pour faire découvrir aux femmes ce secteur et peut-être les inciter à rejoindre ce milieu pour participer au développement du numérique.

Le public est venu nombreux assister aux différents ateliers et voir comment ces femmes “s’engagent” et “sont actrices de leur développement” ou comment elles “ soutiennent l’innovation” et “démocratisent le numérique”. Mme Remy-Boutang a pu compter sur la présence de leaders et professionnels reconnus du digital pour animer ou interagir sur différents thèmes. Yacine Barro-Bourgault; directrice Générale Microsoft pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Nafissatou Diouf; fondatrice de SenVitale, Virginie Dias-Tagnon; directrice des ressources humaines du groupe l’Oréal en Afrique et Diana Brondel, fondatrice de Xaalys ont notamment participé à cette journée.

Rédigé par Justine Mingot