La ministre Nadine Girault en mission au Maghreb

Première mission réussie en Afrique, Nadine Girault, Ministre des Relations internationales et de la Francophonie a pris la direction de la délégation économique québécoise et s’est rendue en Tunisie et au Maroc en Afrique.  

Le 18 juin lors du 4e Salon international des technologies de l’information et de la communication (SITIC) organisé par Tunisie-Afrique-Export et ses partenaires, elle a pris part à la cérémonie d’ouverture et inauguré le kiosque dédié aux entrepreneurs québécois qui ont saisi là, l’opportunité d’explorer les possibilités qui s’offrent à eux dans le domaine du numérique en Afrique.  

Elle a aussi eu l’occasion de rencontrer d’autres ministres dont le ministre des Technologies et de la Communication numérique de Tunisie, M. Anouar Maârouf, M. Addillahi Bahdon, le ministre de la Communication de Djibouti, Mme. Ndiaye Dion, ministre des Télécommunications du Sénégal, et plus tard Mme Souad Abderrahim, première femme élue à la tête du Conseil municipal. 

On parle là de volonté gouvernementale de stimuler des investissements, de diversifier le marché des exportations et d’augmenter les échanges économiques, de la création d’une passerelle de partenariat multisectoriels surtout dans un contexte de mise à jour de la Politique internationale du Québec et la préparation de la stratégie internationale de développement de marchés étrangers. Rappelons que le ministère des Relations internationales et de la Francophonie possède 32 représentations dans 18 pays et qu’en 2020 ce sera au tour de la Tunisie d’accueillir 18ème sommet de la Francophonie. 

Le gouvernement du Québec est en train de développer “vision Afrique” afin d’établir une nouvelle relation de partenariat dans les domaines de l’éducation et de l’économie. Nadine Girault a donc eu l’occasion de rencontrer au Maroc, Mounia Boucetta (secrétaire d’État aux Affaires étrangères et à la Coopération internationale) Mohammed Tawfik Mouline (directeur général de l’Institut royal des études stratégiques), Aziz Rebbah (ministre de l’Énergie, des Mines et du Développement durable), Saaïd Amzazi (ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique du Royaume du Maroc), Mohamed El Aaraj (ministre de la Culture et de la Communication).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s